À travers champs (1/2)

Venez, je connais un raccourci !


Et pour la nouvelle aventure du jour, je vous propose de mettre le cap sur les Hauts du Nord ! Une région très hors-mapesque que nous allons cette foi-ci découvrir par le nord-ouest.

L’objectif du jour, passer de Pont-à-Tréteaux en Evendim sans mettre les pieds dans les Champs de Fornost.


Traverser une région sans mettre les pieds dans la map est toujours un objectif pour un hors-mappeur.

Aujourd’hui, nous tentons l’aventure entre la première ville des Hauts du Nord et l’Evendim. Pour cela, il faudra trouver un moyen de grimper sur le plateau géant qui s’étend sur 4 régions. Un plateau en forme de rectangle, que nous avions déjà visité à l’Ouest, entre Evendim et Comté, ainsi qu’au Sud et à l’Est, dans le Pays de Bree.

On s’attaque désormais à la partie nord de ce plateau.

Première étape : trouver un moyen de grimper !

Et hop ! C’est chose faite ! Depuis les Hauts du Nord, j’aperçois déjà la statue du carrefour en Evendim. Pas mal.

Alors, situons nous un petit peu mieux. Le pont est juste devant moi, au sud-est et je suis du côté nord de la rivière.

Au nord, les champs de Fornost m’attendent, bien que je ne compte pas y mettre les pieds il me faudra m’en rapprocher tout en jouant avec les murs invisibles.

De l’autre côté, la ville de Pont-à-Tréteaux semble bien paisible et je découvre sous un autre angle des passages précédemment empruntés. 

La vue sur le pont est toujours aussi sublime d’années en années, je l’avoue. Pour mémoire, il existe aussi un moyen de voir le pont depuis les collines de Nan Wathren.

Sur un plateau désert et verdoyant, je poursuis ma route vers les champs. Aucun être vivant ne viendra m’embêter lors de cette ballade.

Petit à petit, je commence à distinguer le changement de végétation au loin, signe que ma destination n’est plus très loin.

Le camp de Mincham, rôdeur averti des Hauts du Nord, se situe désormais quelques mètres en dessous de moi. En le passant, je devrais pénétrer dans la zone sombre des champs de Fornost.

Quelques mètres plus loin, je franchis la ligne de démarcation. Soudainement, le ciel s’assombrit et le soleil file se cacher.
L’ombre de la vieille Fornost s’étend toujours sur ces terres souillées. Le coin à toujours été mal fréquenté et je dois vous avouer que je n’ai jamais trop aimé aller me frotter aux esprits qui vagabondent dans ces champs.

En revanche, je dois avouer que mon passage désert me permet d’apprécier d’autres aspects de la région. Les couleurs sont sublimes et j’ai toujours eu un faible pour ces petits arbres blancs. J’en veux un chez moi !

Le soleil passe à l’Ouest sur les champs déserts de Fornost. Je vais essayer de rester sur mon plateau vierge afin de pouvoir trouver un endroit ou dormir pour la nuit. Même si j’ai peu de chance d’être enquiquiné, je préfére ne pas faire la route de nuit dans les champs de Fornost, question de principe.

Dès la disparition du soleil, les champs prennent un air menaçant qui ne me convient guère.

Allez, je m’arrête là pour aujourd’hui. Je reprendrais la route dès les premières lueurs du soleil, le lendemain.

En espérant ne pas faire de mauvaises rencontres dans la nuit !

A suivre…


Alors, qu’avez vous pensé de cette première partie du voyage ? Jusqu’où pensez vous que je vais pouvoir arriver sans retomber sur la map ?

Découvrez ici la suite de l’aventure. 

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “À travers champs (1/2)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :