Désert et Marécage

Pour débuter l’année 2018, quoi de mieux qu’un peu de hors-map ? 


A force de me balader en Angmar, je vais bien finir par apprécier cette région, non ? Enfin, l’important c’est d’y croire et de persévérer…

C’est d’ailleurs en persévérant que j’ai enfin fini par réussir le saut qui nous amène au passage du jour, loin au dessus des marais de Thorhad. Une découverte sympathique, mais courte, que je vous propose de revoir en images !


Toute la partie sud de l’Angmar que nous avons en jeu est dessinée de la même manière : des vallées et de grandes montagnes ornées de plateaux désertiques.

Le voyage du jour vous rappellera d’ailleurs probablement les précédentes aventures dans les Ram Duath. Ici, il n’y a que le paysage lointain qui change…

Après avoir salué les Angmarins qui campent la forteresse de Bail Rova, j’attaque mon ascension.

A l’Est, le marais de Thorhad est à peine visible sous l’épaisse couche de brouillard qui accompagne cette forteresse d’Angmar.

En faisant un petit tour pour vérifier que personne ne m’a suivi, je découvre au sud une montagne qui me parait accessible avec le bon matériel (cela va de soi !)

Premier étage franchi, les camps qui m’entourent commencent à paraître plus petit dans mon champ de vision. Je n’ai jamais apprécié ce campement et ne me demandez pas pourquoi, je n’en ai aucune idée !

Oh un pont ! Assez inutile, si vous voulez mon avis, puisque ce pont relie 2 sommets inaccessibles en temps normal… Purement décoratif, donc !

Après vérification au sud, le pont semble bien mener à une tourelle… Pas d’inquiétudes ceci dit, puisque je suis sûr qu’aucun Angmarin ne pourra rééditer le saut que je viens de faire ! Prenons d’ailleurs un peu plus d’altitude, pour voir…

Solidement attaché, je me demande quel est le dernier homme à avoir posé les pieds sur ce pont… Est-il encore bien sage de le traverser ? Personne n’y a eu accès depuis des lustres et je ne pense pas qu’il ait été correctement entretenu ou vérifié.

Je ne tente donc pas l’aventure et continue mon ascension vers le sommet de la montagne.

Ah oui, ces méchantes pierres sentinelles tiens ! Je les avais oubliées celles là ! Qui n’est jamais mort en tentant de traverser le marais la première fois d’ailleurs, sans comprendre ce qui lui arrivait ?

Oublions les souvenir et passons à la suite de l’aventure et au plateau désertique sur le Marais.

Au sud du marais odorant de Thorhad, un joli plateau désert à l’herbe séchée nous attend !

Plein sud, entre les montagnes, un passage vers les Ram Duath. Hélas, impossible d’y accéder puisqu’un mur invisible me barre la route.

On appréciera aussi le sommet de la montagne, en face, en forme de crête de dragon !

Si près, et en même temps si loin ! Je me tourne donc maintenant vers l’Est au milieu de ces textures “code-barre”.

Le plateau s’étend sur un peu moins d’un kilomètre. Au loin, si j’avais pu continuer plein Est, j’aurais atteins la ville de Gabilshatur et rejoindre le passage déjà pris lors d’une autre aventure. 

N’espérez pas trouver quoi que ce soit de vivant sur ce plateau désertique ! Ici, pas un arbre, pas un animal ne viens fouler l’herbe…

La fin de l’aventure me permet d’apprécier à sa juste valeur une zone que je commence à bien connaître : le marais de Thorhad.

Sous un ciel gris, tout d’abord…

… puis l’atmosphère étrange du marais m’envahit soudainement quelques mètres plus loin !

Le voyage touche à sa fin, et je jette donc un dernier regard sur le plateau aride.

Dernière étape du voyage, trouver un moyen d’atteindre le campement de Tyrn Lhuig sans mourir.

Tâche hélas impossible…


Dommage que le chemin ne continue pas non ?
Je reste assez fan des vues sur le marais et de ces montagnes plates proposées au sud de l’Angmar en tout cas…

Retrouvez toutes les photos inédites de ce passage sur l’album dédié.

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Désert et Marécage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :