La traversée du Gondor (1/2)

Nouvelle aventure épique au cœur du Gondor !


C’est un nouveau voyage au Gondor que je vous propose de découvrir aujourd’hui.
L’Ouest du Gondor, nous connaissons déjà bien. Je vous ai déjà présenté de nombreuses balades dans le coin, aux frontières de l’Anfalas mais aussi au sud de Calembel ou encore sur la montagne centrale de cette sublime région.

Il est temps maintenant de quitter l’Ouest du Gondor pour se rendre dans la partie centrale de cette région !


C’est aux premières lueurs du soleil que je quitte Calembel pour le centre du Gondor. Après avoir discuté avec un vendeur du coin, on me déconseille fortement la route d’Ethring, mal fréquentée dit-on.

Les Montagnes Blanches seront encore une fois un refuge pour moi. J’ai d’ailleurs entendu des rumeurs très farfelues au marché ce matin.

Certains racontent qu’une armée de morts serait passée par le Lamedon, suivi la rivière en direction du centre du Gondor. Une armée de morts…

Croiser le fer contre pirates et orques, c’est de mon ressort. Mais que pourrais-je faire contre un mort ?

Après quelques heures de marche, je m’aperçois que les feux d’alarme du Gondor sont toujours bien allumés. La guerre fait rage dans toute la région et je me rends aux portes de Minas Tirith pour essayer d’apporter ma lame au combat final.

Le vendeur de carte m’a aussi prévenu d’un étrange phénomène. Les régions aux alentour du Pelennor seraient recouvertes d’un nuage de cendres occultant complètement le soleil.

Je n’ai pas hâte d’y être, croyez moi. Le Lamedon sous le soleil, ça n’a pas de prix !

Le chemin me mène maintenant vers l’Est. Au loin, je devine le feu d’alarme d’Eilendoth. Le village d’Ethring devrait se trouver non loin du feu mais on m’a fortement déconseillé de m’y approcher. Le Val de Ringlo semble être devenu bien étrange depuis le passage des soi-disant morts.

Je dois de toute façon me hâter, ça tombe bien ! Les Montagnes Blanches sont beaucoup moins hautes dans leurs parties les plus au sud. Le terrain reste tout de même assez costaud pour un néophyte.

Hmm… Quel est ce maléfice ? Il est à peine midi et le soleil disparaît tout à coup… Une éclipse ?

Sauron est-il assez puissant pour assombrir tout le Gondor ?

Surement, dans tous les cas, le feu d’alarme continue d’émettre de longues traces de fumée dans le ciel. Ce sera un bon point de repère.

 

Des morts !!!! Une citadelle noire comme la peste remplie de morts, vivants !

Je m’éloigne vite de cet endroit et prends encore plus d’altitude afin de faire disparaître l’effroi qui m’habite depuis mon approche de la cité morte.

Le col est encore haut, et je ne sais pas si l’atteindre ne serait pas une perte de temps. Peut-être que je devrais juste contourner un peu.

Pour tout vous dire, déjeuner dans la neige n’a jamais été mon truc…

Ethring est au sud, plus bas dans la vallée. Redescendre là-bas me permettrait, certes, de déjeuner en compagnie mais ce serait aussi un très long détour…

Contourner le lac de Ringlo et traverser les montagnes me permettrait en revanche d’atteindre le Lebennin avant la fin de la journée.

L’hésitation disparaît d’un seul coup à la vue de cette sublime montagne. Traverser ses cols enneigés ne sera pas tâche aisée, mais j’ai déjà hâte de découvrir les vues qu’elle peut offrir.

Le déjeuner est servi !


Pas mal les vues sur Calembel et le Val de Ringlo, non ?

Suite de l’aventure par ici.

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :