Place haute

Vous pensiez tout savoir sur les Monts Brumeux ? Détrompez-vous…


J’attaque aujourd’hui une nouvelle aventure dans les Monts Brumeux (et pas la dernière…).

Cette région montagneuse est décidément un très bon repaire pour les chasseurs de hors-map. Nous avions déjà eu plusieurs aperçus de ce qu’était l’envers du décor des Monts Brumeux lors de notre visite d’Helegrod, du sud du pays ou encore de sa partie Est.

Découvrons maintenant un endroit un peu particulier, dominant Iorbar…


Des montagnes, de la neige, des géants de pierre, c’est une drôle de région que ces Monts Brumeux. La Compagnie de Thorin y avait laissé quelques plumes, longtemps auparavant, et j’espère ne pas en faire de même.

Perdu dans un col au sud, et pourchassé par des géants de pierre, je trouve rapidement refuge sur les plus hauts sommets.

Il me faut fausser compagnie à mes poursuivants, et ce sommet paraît être idéal pour s’enfuir vers le sud.

Il neige toujours sur les hauts cols des Monts Brumeux. D’ailleurs, cette région porte bien son nom si j’en juge par la brume qui m’accompagne sur la majeure partie de mon aventure.

En prenant la direction du sud, il va me falloir être prudent. Je n’ai aucune envie de basculer d’un côté ou de l’autre de la montagne et les falaises sont ici abruptes.

En progressant, je découvre de temps en temps de petits endroits où me reposer un peu. Souvent plus large et plus accueillant que ce à quoi j’ai affaire d’ordinaire.

A cette hauteur, le paysage est souvent glaciale et géométrique et la neige profonde et vierge de toutes traces.

Au sud-ouest, je peux voir derrière la Muraille de Blanchegrise un passage que j’ai déjà pris il y a quelques mois, vers la Vallée Brumeuse.

On distingue nettement d’ailleurs la montagne verdoyante que j’avais parcouru lors de cette aventure, loin après les maisons des géants de Iorbar.

C’est d’ailleurs au dessus d’Iorbar que je découvre l’endroit qui fait le titre de ce passage: la Place Haute.

Dominant les habitations des géants d’un côté…

… et le sud du Haut Col de l’autre.

Cette place est assez grande pour accueillir les fondations du Poney Fringuant, pour vous donner un ordre d’idée.

L’endroit apparaît comme un refuge au milieu des Montagnes et c’est exactement ce que je cherchais. Reprenant mon souffle et guettant le moindre bruit, je m’aperçois vite que les géants ne sont pas parvenu jusqu’ici. Mon petit stratagème a donc fonctionné ! Il est temps de trouver un moyen de descendre d’ici.

En longeant la falaise en direction du sud-est, je distingue au loin les plateformes pierreuses dominant la Crevasse d’Erforgh. Essayons donc de l’atteindre sans perdre une jambe !

Avec prudence, je parviens à sauter sur la plateforme enneigée. Le soleil passe maintenant à l’Ouest, derrière le col sud.

En haut, l’endroit est plutôt calme, mais je distingue une activité féroce en dessous. Les loups hurlent à la mort et je trouve cela très inquiétant.

Au sud, je découvre un petit peu ce que j’appelle désormais la “fin-du-monde” (ou la fin-de-la-map…). Derrière cette crevasse, plus rien ne paraît exister. Hélas, je ne peux m’y aventurer…

Je vais donc passer la nuit ici, sur les hauteurs. Je n’ai pas plus envie que ça de me faire dévorer par les loups une fois la nuit tombé…

Croyez-moi, la nuit risque d’être des plus froides…


L’album photo de ce passage est disponible sur la page dédiée.

A bientôt,

~Yao

3 thoughts on “Place haute

  • Alors qu’objectivement on peut tous s’accorder pour dire que cette région n’a rien pour elle, j’ai toujours eu un faible pour elle, je ne saurai pas dire pourquoi.
    Je crois que tes petites péripéties viennent de m’aider à cerner cet attrait. Quand on y regarde de plus près, l’altitude, cette météo maussade, ces apics. Finalement ca donne une ambiance assez unique dans le jeu, on a rien eu d’autre s’y approchant depuis.

    • L’ambiance dans cette région est carrément unique oui ! Je me souviens de mes premiers pas non loin de gobelinville, avec ce brouillard de fou et ces chutes de neiges incessantes. Sublime et prenant.

  • J’ai eu des périodes de brouillard en Forochel assez épaisse également. Mais j’aime bien la région pour son sol enneigé et pour certaines perspectives sur les vallées par temps clair.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :