La Trouée dévastée (1/2)

Bienvenue dans la Trouée du Rohan, version après guerre …


La Trouée du Rohan est disponible en deux versions dans le jeu.
La première, avant-guerre, nous l’avons déjà bien parcourue en visitant la Faille de Wulf et le sud de la région.

C’est donc la seconde version de cette région qui va nous intéresser aujourd’hui, celle qui est placée dans la région 2 (à savoir: le Rhovanion) et qui prend place après la bataille du Gouffre de Helm et celle de l’Isengard. Officiellement, nous ne pouvons pas aller plus loin que le Gué de l’Isen en jeu, officieusement, c’est une autre affaire…


La bataille du Gué de l’Isen a laissé de nombreuses traces dans ce pays entre Pays de Dun et Rohan. Je m’échappe donc de la map afin de contempler l’étendue des dégâts sur cette magnifique région qu’est la Trouée du Rohan.

Le Gué de l’Isen et ses alentours sont en feu malgré la pluie qui m’accompagne durant mon voyage. Cet endroit autrefois verdoyant est désormais complètement ruiné et fumant…

Seul la route vers Nan Curunir nous est accessible en temps normal, mais Orthanc et ses alentours n’ont pas échappés à la colère des Ents.

Les abords de la Fosse de l’Enfer sont désormais déserts. Les Huorns de Fangorn ont semble-t-il bien fait leur travail en débarrassant cette région de la vermine qui parcourait ces terres autrefois.

Malheureusement, l’autrefois sublime colline de Dol Baran, a désormais perdu tout son charme.

Les lavandes et autres fleurs qui poussaient ici avant la bataille ont totalement disparue au profit d’une terre quelconque…

Au nord, bien que je ne puisse m’y rendre, il semble que les collines et montagnes soient devenues toutes vertes ! Etrange, non ?

Bloqué à l’Ouest par un mur invisible, je redescends donc de la colline pour continuer mon exploration de cette région dévastée.

C’est d’ailleurs non loin de ma position que le Hobbit Peregrin ne pu s’empêcher de regarder dans le Palantir d’Orthanc.

La route qui suivait l’Isen, au Sud de la Trouée, est désormais déserte. A l’Est, j’entrevois le camp de Guetriviere, autrefois très mal fréquenté. Allons voir cela de plus près…

Le camp de Grimbold, en bordure de la route, a totalement été rasé du paysage.

Quelques tentes en feu, voilà tout ce qui reste de cet avant-poste Rohirim…

Orthanc désormais vidée de toutes ses forces maléfiques, je me demande combien de temps il faudra pour que cette région reprenne son apparence d’autrefois… Des années sûrement.

Je quitte donc les Gués pour suivre la route, le long du fleuve.

C’est un chemin assez délabré que je trouve devant moi, mais je me sens beaucoup plus en sécurité que lors de mon précédent passage dans le coin. Les Hommes du Pays de Dun ont à priori déserté l’endroit.

Arrivé au point le plus à l’Ouest possible (bloqué à nouveau par le mur invisible) je rencontre de nouveau un paysage vierge. Cette montagne verte me donne envie d’aventure, je ne peux hélas l’atteindre…

Si je ne peux avancer plus à l’Ouest, je peux en revanche traverser le fleuve en direction du sud. Peut-être pourrais-je atteindre ainsi le Gouffre de Helm.

Quoi qu’il en soit, je suis sûr que l’autre rive sera bien différente que lors de ma précédente aventure dans le coin, avant la guerre…

A suivre…


Suite et fin de l’aventure PAR ICI !

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :