La Forteresse Bleue

Et si on tentait de s’enfuir de l’endroit le plus au sud-ouest des Hauts du Nord ? 


Allez, c’est parti pour une nouvelle aventure hormappesque dans les Hauts du Nord.

Loin au sud-est, mon défi du jour sera d’escalader la forteresse de Tûmat afin de découvrir ce qui se cache sur les hauteurs de cet endroit peu fréquenté de la Terre du Milieu.


Je sors mon matériel d’escalade, refait mes lacets, et j’attaque l’ascension de la forteresse.

Petite pause syndicale, à mi-chemin, avant de me battre une dernière fois avec les éléments du décor.

Et me voilà en haut ! Comme à chaque grimpette, un grand sentiment de fierté et d’interdit m’envahi alors…

Pour celles et ceux qui ne se souviendraient pas de cette forteresse, j’ai presque envie de vous dire que c’est un peu normal ! L’endroit, situé au sud-est des Hauts du Nord est très peu visité. De mémoire, il me semble qu’aucune quête ne vous emmène dans le coin. Il y a pourtant bien quelques orques à tuer, mais bon…

Je devine que vous commencez à comprendre le pourquoi de ce titre, la forteresse bleue…

Alors, faisons un état des lieux des opportunités qui s’offrent désormais à moi. Je remarque tout d’abord que l’arbre de droite n’aime pas trop l’enracinement…

Plein sud, je pourrais voyager en direction du pays de Bree, voir même des Terres Solitaires…

La route, ou plutôt la vallée, semble toute tracée mais vous vous doutez bien qu’un dev est passé par là pour y rajouter une bonne couche de murs invisibles…

Si le sud m’est interdit, allons donc voir ce qui se passe à l’Est !

Oohh la grande étendue grisâtre toute moche ! Si j’en crois ma localisation, cette montagne que j’entraperçois au fond serait le Mont de Gram. Fascinant, non ?

La vallée qui s’étend vers le nord-est me parait bien moins accueillante que celle au sud. Je ne m’y risquerai pas !

Au loin, elle se sépare en deux parties. Si je file à droite, je suppose que je pourrais aller embêter les monstres au Pied de Gram. Si je prends la direction du nord, je me retrouverais certainement au sud de l’Angmar, que je pourrais certainement rallier en utilisant un ancien passage. 

Évidemment, vous vous doutez bien que la zone est désormais quadrillée par une petite armée de murs invisibles, voir même de murs tueurs !

Il ne me reste donc plus qu’à admirer la beauté de la forteresse aux néons bleus !

A moins que… Et si je tentais de grimper ce sommet, au nord, en me frottant au mur invisible tout bizarre ?

Ah… Je crois que ce n’est pas réellement l’effet que j’attendais de cette grimpette mais je m’en contenterai.

Adieu, donc, Terre du Milieu chérie. Je file dans tes entrailles les plus profondes !

A 2000 mètres en dessous du niveau de la mer, les Hauts du Nord se résument à quelques pixels bien carrés !

Et à -2500m, je suis seul, très seul…

Coucher de soleil ou lever de soleil, je ne saurais vous dire ! Ce que je sais, c’est qu’il ne reste plus que 3 choses à l’écran : le soleil, ma monture et moi.

Tiens, ça pourrait être le titre de mon prochain article, le “Soleil, ma Monture, et moi”…


Et voilà qui clos cette petite aventure dans les Hauts du Nord. Moralité, soyez prudents avec les murs invisibles…

L’album complet de ce voyage est disponible ici.

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :