Le chemin des vivants (2/3)

Suite de l’aventure loin au dessus du Gouffre de Helm…


Deuxième partie de notre aventure sur les Montagnes Blanches, à la frontière entre le Gondor et le Rohan.

Si vous avez manqué la première partie, c’est par ici, sinon, vous êtes désormais prêt à apprécier les différentes vues sur le Gouffre que cet article vous réserve ! Let’s go !


Nous voilà de retour sur les Montagnes Blanches, loin au dessus des terres du Rohan. Lors de la première partie de cette aventure, nous avions découvert la sublime vue que nous réservais la montagne bordant le Gouffre à l’Est. Aujourd’hui, nous passerons derrière le fort afin de visiter la colline séparant le Gouffre de la Trouée du Rohan.

C’est donc avec cette sublime vue du principal fort de la région que nous poursuivons ce voyage en altitude. Toujours les pieds dans la neige, ce qui, je vous l’avoue, me fait énormément de bien étant donné la chaleur qui s’abat sur notre Terre du Milieu à nous !

Au sud du Gouffre, les flancs de la montagne sont moins enneigés, plus rocailleux, mais aussi largement plus fournis en arbres !

Afin de contourner la forteresse Rohirrim, je traverse donc ce petit bois niché sur les flancs de la montagne.

La traversée est périlleuse, et si par malheur vous chutez, attendez vous à périr minablement sur les toits de Fort-le-Cor.

Arrivé en zone sûre, je découvre avec joie la vue sublime sur ce monument mythique. Le fort est vraiment imposant quand j’y réfléchi et je ne suis pas étonné de savoir qu’il résiste depuis de nombreuses années à toute tentative d’envahissement (si l’on omet le fâcheux passage de l’histoire où Sarou’ fait tout péter !).

Plus au nord, en direction du Fossé de Helm, je suis contraint de remonter les collines afin de ne pas retomber sur la map.

Au sommet de la colline Ouest du Gouffre, je m’aperçois que les bâtiments disparaissent peu à peu de ma vision ! Trop haut, trop loin ?

Il n’y a malheureusement pas grand chose à voir de ce côté-ci de la montagne, hormis les sublimes vues sur le fort. Si vous êtes intéressés par la visite plus en profondeur de l’espace entre la Trouée et le Rohan, je vous invite à découvrir ce passage que je vous avais proposé il y a déjà quelques mois. 

Reprenons, vous voyez le plus haut sommet des Montagnes Blanches, en face, au dessus du Gouffre ? Eh bien, il s’agit là de notre destination ! Je me lance donc sur le chemin du retour, mais cette fois-ci, je vise bien plus haut !

Selon les cartes que j’ai pu consulter, le Gondor devrait normalement se situer loin derrière ces montagnes enneigées. Si j’avais la possibilité de filer tout droit, je devrais arriver en fin de compte en Anfalas. Hélas…

Je quitte donc les abords du fossé pour repartir en direction des sommets de l’Ered Nimrais.

Contraint de redescendre pour mieux grimper, j’en profite pour immortaliser Fort-le-Cor une nouvelle fois, depuis un angle inédit.

Au passage, je découvre aussi l’entrée des Cavernes Étincelantes, futur domaine de Gimli…

Allez, encore un petit effort et j’aurais de nouveau les pieds dans la neige !

Me voilà donc de retour sur les Montagnes Blanches ! Tentons désormais de les traverser un peu, qui sait, peut-être qu’une surprise nous attends de l’autre côté ?…

Sommets après sommets, l’ascension est de plus en plus compliquée. Je dois en plus jouer avec les murs invisibles mais je parviens néanmoins à progresser.

Sur ma droite, les arbres sont toujours aussi nombreux au sud du Gouffre de Helm. Allez, il est temps de s’attaquer au sommet qui me nargue juste devant. Je suis sûr que la vue en vaut la peine.

N’est-ce pas ? …
Arrivé au sommet, je profite d’une vue imprenable sur tout le gouffre (à gauche) et sur la route menant à Dunnharrow (à droite). Le soleil se couche, et je ne voudrais pas vous faire découvrir la suite sous un ciel noir. Il est donc l’heure de faire une nouvelle pause.

Après la découvertes des alentours du Gouffre, que peut bien nous réserver la suite de l’aventure en direction du sud ?

A suivre…


Suite et fin de l’aventure avant vendredi !

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Le chemin des vivants (2/3)

  • Bon, désolé je vais être désagréable un instant.
    Mais là j’en peut plus de me retenir. Déjà sur la première partie ça m’avait titillé.

    Tu parles du Gouffre de Helm à plusieurs reprises, alors que tu désigne Fort-le-Cor. Par exemple “attendez vous à périr minablement sur les toits du Gouffre”. Le Gouffre de Helm n’a pas de toit, c’est une particularité topographique. Par contre Fort-le-Cor lui en a plein ^^.

    Désolé, j’ai pas pu m’en empêcher. Malgré les jolis point de vue, cela n’a pas suffit a faire diversion.
    Amicalement, le furet 😀

    • Mwhahaha je t’avoue que je me suis fait la même réflexion en relisant mon article ce soir mais j’ai préféré me lancer dans la rédaction du 3ième passage que dans cette correction.

      Je m’occupe de ça tout de suite mister Furet ! :p

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :