Le dernier habitant de Veillefeu (2/2)

Suite et fin de notre voyage entre Rohan et Gondor…


Nous terminons aujourd’hui notre aventure à l’extreme limite entre l’Estfolde et le Lointain Anorien.

Après avoir visité Veillefeu, version “Gondor”, nous quittons la ville pour nous aventurer un peu plus loin dans ces terres dévastées et abandonnées.


Sur les conseils du petit “toutou”, dernier habitant de cette version étrange de Veillefeu, je poursuis mon aventure au nord du village.

Ça tombe bien, la porte du village est restée grande ouverte lors du départ de ces habitants.

Le nord m’offre plusieurs choix, partir directement en suivant l’Entalluve, ou alors continuer à visiter un peu cette version remastérisée de l’Estfolde.

Je décide évidemment de faire un peu des deux ! Au nord du village je repère rapidement une parcelle de terrain assez étrange, il semble que quelqu’un soit passé récemment y mettre un petit coup de tondeuse.

La route menant vers la Fenmarche est toujours là, intacte malgré le passage de l’armée du Roi.

C’est d’ailleurs un peu plus loin que vous êtes normalement transporté directement dans la bonne version de l’Estfolde, celle présente sur la carte du Rhovanion et non celle du Gondor où je me trouve actuellement.

Je n’y avais pas forcement fait attention lors de mes quêtes dans cette région, mais les premiers monuments Gondoriens en ruine sont assez nombreux dans le coin.

Ici, nous avons surement affaire à un poste de Douane étant donné la position rapprochée avec la frontière.

Plus loin au nord, je distingue désormais nettement les montagnes du Mur de l’Est. Je me demande d’ailleurs à quoi ressemble le terrain là-bas, sur cette version de la map…

Au sud, les montagnes Blanches sont toujours là, mais contrairement à la version normale de la carte, elles ne profitent pas des rayons de soleil puisque la ciel “made in Sauron” est toujours d’actualité.

Je suis bloqué ici, juste à proximité de la maison du Thane de Fenmarche. Pas de tortue géante en vue…

Je sors mon maillot de bain, et me lance donc à la poursuite de l’Entalluve.

Flirtant avec les murs invisibles qui empêchent mon retour dans le Lointain Anorien, je décide de viser les chutes du Rauros.

Au milieu des marécages, je découvre parfois quelques îles totalement désertes.

Un peu plus loin à l’est, il me semble distinguer de la fumée au dessus de la cité en ruine de Bar Nahdron.

Au bout de l’île déserte que je visite, je m’arrête un instant histoire de profiter de la vue sur le Lointain Anorien. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut réunir sur une seule photo les 3 des 4 feux d’alarme de la Colline des Feux !

Je suis encore à une bonne distance du Rauros, et la dernière partie de mon aventure devra se faire à la nage…

Un dernier regard sur la magnifique vue du Lointain Anorien, et hop, je me lance !

Nous y voilà ! Je suis complètement trempé mais la vue me réconforte un peu ! L’endroit où je me trouve se situe juste à côté des terres praticables de la région. D’ailleurs, je pourrais les rejoindre si des murs invisibles n’accompagnaient pas la présence de ces grands roseaux des marais.

C’est donc ici que s’arrête cette aventure. Ceci dit, si vous souhaitez poursuivre un peu plus sur l’Entalluve, jusqu’à Osgiliath, je vous conseil vivement de poursuivre le voyage en cliquant ici.

Pour conclure, je dirais que cette région frontière est assez bien développée, pas de plaines verdoyantes sans végétation aucune ce qui rend l’immersion bien plus profonde lorsqu’on parcourt le Lointain Anorien.


L’album photo complet de cette aventure est à votre disposition en cliquant ici.

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :