Le dernier habitant de Veillefeu (1/2)

Un voyage étrange entre le Gondor et le Rohan.


Pour l’aventure du jour, j’attaque enfin un passage que je garde depuis assez longtemps dans mes stocks : la visite de la frontière entre le Gondor et le Rohan, depuis le Lointain Anorien.

Troisième aventure seulement dans cette région peu embêtée par le soleil (merci Sauron), mais un voyage qui propose quelques surprises très intéressantes !


Si j’ai décidé de couper ce voyage en deux parties, c’est qu’il est assez long figurez-vous.
Et pour commencer l’aventure, petit rappel de la façon dont est développée le jeu : les territoires de la Terre du Milieu en ligne sont divisés en 4 grandes cartes : Eriador, Rhovanion, Gondor, et Mordor (c’est d’ailleurs de cette façon que sont classés mes passages sur ce site dans le menu principal, mais aussi dans le jeu sur le panneau des cartes).
Chaque carte possède ses propres coordonnées et, pour passer d’Echad Eregion à Stangarde, vous passerez forcement par une porte qui vous transportera de la carte numéro 1 à la carte numéro 2 et ainsi de suite.
Là où mon intérêt grandi pour ces 4 cartes, c’est lorsque certaines régions sont sensées se toucher alors qu’elle sont sur deux cartes différentes : cela oblige les développeurs à créer deux version de la Trouée du Rohan par exemple, une version “jouable” et une autre qui doit être vue de loin depuis le Rohan. L’intérêt pour le hors-mappeur, c’est que la partie qui est juste crée pour faire illusion est souvent un copier/coller assez basique de la partie jouable, sans PNJ et contenant de nombreux bugs !

Partons donc explorer l’Estfolde, depuis la carte du Gondor et le Lointain Anorien sans passer par le point de transportation.

Je vais vous donner une astuce toute simple si vous souhaitez découvrir vous-même ce passage. Depuis les Collines des Feux, dans le Lointain Anorien, rejoignez au point le plus au sud-ouest de la carte la rivière qui fait office de frontière avec le Rohan (prennez le point au sud du Halifirien). Une fois bien mouillés, remontez la rivière en direction du nord et soyez attentif afin de ne pas manquer le chemin tout simple qui vous permettra de grimper de l’autre côté ! C’est cadeaux ;).

Je remonte donc le petit chemin qui borde la rivière afin d’atteindre le Rohan.

Si vous vous souvenez de vos aventures dans l’Estfolde, vous retrouverez rapidement un paysage assez familier.

De l’autre côté de la rive, dans la région “jouable”, le feu d’alarme du Halifirien vous surveille de toute sa hauteur.

Ici, les devs ont fait un copier/coller assez complet afin de bien rendre la région visible de loin et ainsi améliorer le sentiment de réalisme lorsque vous passerez le point de téléportation situé entre les deux régions. Je suis presque sûr que s’il n’y avait pas ce fichu mur invisible bloquant l’avancée vers l’Ouest, je pourrais découvrir sous ces arbres la demeure des 3 ours

En suivant la rive vers le nord, vous arriverez rapidement à la route que vous étiez sensé emprunter. Le point de téléportation entre les régions Gondor et Rhovanion se situant quelques mètres plus loin, au milieu de la rivière (ne vous en approchez pas où vous seriez  téléporté illico).

Allez, un dernier regard sur le Lointain Anorien et nous filons voir ce que cette version de l’Estfolde, après guerre, nous réserve !

Sous un amas de rochers imposants, je découvre une magnifique chute d’eau qui m’est assez familière. Mention spéciale pour le petit arbre profitant du soleil les pieds dans l’eau.

Ma mémoire me reviens un peu et je traverse rapidement la rivière afin de me rendre…

… à Veillefeu ! Enfin, vous découvrirez rapidement qu’il ne s’agit pas forcement de la version que vous connaissez tous.

Dès votre entrée dans le village Rohirrim, vous trouverez les premiers éléments étranges de cette cité. L’eau semble ici avoir totalement disparue sous ce pont.

Le village parait, au premier abord, totalement abandonné. Les habitants ayant du fuir au passage de l’armée du Roi et je devine que ce fut une fuite rapide puisqu’ils ont même laissés les produits de première nécessité sur les étales du marché.

Un peu plus loin, certains habitants ont eu une idée formidable : la maison Autruche ! Peur de la guerre qui frappe à votre porte ? Enterrez donc votre maison afin de faire disparaître la porte d’entrée ! Pas mal !

La partie haute du village est aussi affectée par ce changement pour le moins étrange du sol. Même les poulaillers sont sous terre.

Certains éléments ont eu préféré la bonne vieille technique de fuyard : prendre son envol ! Se sac de graines, pas exemple, a beaucoup moins de chance d’être dévoré à 1m50 du sol…

La maison du Thane n’a, elle pas trop évolué. Toujours propre et impeccable, bannières déployées.

Toujours pas d’habitants en vue mais je m’aperçois que la tente d’Aladin est aussi de la partie. Pratique une tente qui flotte en l’air, non ?

Une dernière pour la route et je vous laisse découvrir le reste : l’escalier semi-volant. Merveilleuse réalisation des architectes du Rohan.

Un premier tour du village vous laissera penser que celui-ci a bel et bien été abandonné. Si vous regardez plus attentivement, vous découvrirez que ce n’est pas tout à fait vrai : il reste un habitant…

Je vous présente Woofy, Tane de Veillefeu et dernier habitant de cet étrange village !

Si vous prenez le temps de discuter avec ce jeune Thane du Rohan, il vous donnera la suite de l’itinéraire et vous ferez d’autres découvertes étranges dans cette version remastérisée du Rohan…

A suivre …


Alors, vous aussi vous vous demandez s’il est possible d’acheter un appart’ dans le coin ? :p

Suite de l’aventure par ici !

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Le dernier habitant de Veillefeu (1/2)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :