Le dernier client de Rath Teraig

Un passage d’une tristesse absolue…


Dernière aventure aujourd’hui à Rath Teraig, en Ered Luin. Après avoir approché la route des Havres une première fois, puis une seconde, je pars cette fois-ci de Gondamon en direction des montagnes enneigées au sud.

Malheureusement, c’est avec une grande tristesse que j’écris ce passage puisqu’à l’heure où je tape ces lignes, Scenario (créateur de monde pour SSG) a décidé de barricader toute la région derrière un mur invisible pour la sortie de la MAJ 22.2.

Fini donc les sublimes vues du sud de l’Ered Luin et des montagnes environnantes… Bref, je ne m’étends pas là dessus, je l’ai déjà assez fait, et je vous propose donc de découvrir cette dernière aventure dans le coin avant que les murs ne fassent leur apparition.


C’est depuis Gondamon que commence mon aventure du jour.

Je vous avoue que c’est toujours avec un certain plaisir que j’admire cette citée nichée sur son rocher.

Depuis la barricade nord de Rath Teraig, je parviens à grimper en haut de la colline afin d’avoir une vue d’ensemble de cette région fréquentée par les gobelins.

Fourcheval n’est pas très loin, et je vous avoue que m’y aventurer ne m’intéresse pas plus que ça. J’ai toujours eu une aversion profonde pour les Gobelins depuis qu’ils sont venus embêter nos chers hobbits.

Au bout de la région accidentée de Rath Teraig, je distingue aisément la montagne blanche aperçue lors de mes précédentes aventures dans la région. Ah cette montagne, et sa forteresse, et son chemin serpentant à ses pieds… Montagne objet de tous mes rêves les plus fous !

Pas le temps de rêvasser, je poursuis mon aventure en direction du sud en jetant un dernier regard à Gondamon.

Hmmm, et si j’en profitait pour jeter quelques cailloux discrètement sur les viles créatures qui hantent cet endroit ? Non, trop risqué.

Sur ma route, je profite d’une petite pause pour admirer en hauteur la colline d’Amon Thanc, au centre de Rath Teraig. Dommage que l’endroit ne soit pas débarrassé de tous ces gobelins, j’aurais alors eu plaisir à parcourir la vallée plus bas.

Je prend encore un peu d’altitude, foulant le manteau neigeux qui se fait de plus en plus présent au fur et à mesure de ma progression.

Un mur invisible (encore un!) m’empêche de progresser à l’Ouest, je le longe donc en direction du sud espérant arriver au bout de la vallée de Rath Teraig.

J’entends un peu plus bas des bruits provenant d’une forge. Les Gobelins préparent sûrement un assaut contre les nains de Gondamon.

J’ai déjà bien progressé depuis mon départ de la cité de pierre que je parviens à peine à distinguer au nord.

Je passe un autre col enneigé avec prudence…

Plus bas, j’aperçois la route menant à Fondcrosse, autre endroit mal fréquenté de cette région.

Ah si seulement les murs invisibles n’existaient pas ! Je pourrais aller visiter ces cols enneigés que j’aperçois à l’Ouest ! Doux rêve…

C’est donc sur les hauteurs de Fondcrosse que se termine cette aventure. Non, je ne découvrirais pas la route des Havres Gris aujourd’hui, et à priori, demain non plus.

Cette mise à jour 22.2 détruira le passage que je viens de parcourir ainsi que tous les autres de la partie sud de l’Ered Luin. Oh bien sûr, j’espère fortement parvenir à trouver la faille dans le bataillon de murs invisibles ajoutés par les devs, mais je ne suis malheureusement pas sûr d’y parvenir.


Et voilà pour cette dernière aventure dans le Rath Teraig. Aventure éphémère, donc…

Les photos inédites sont disponibles sur l’Album photo dédié !

A bientôt,

~Yao

One thought on “Le dernier client de Rath Teraig

  • Je ne suis pas le seul a vouloir allez au Havre Gris!!! Depuis le début de la semaine, j’ai tout fais pour essayer de passer la grande porte au Nord d’Edhelion pour admirer le Nord de l’Ered Luin. Puis ensuite j’aurai visité les Havres Gris mais bon, si les dèvs ont décidé de barricadé la région…. Au moins ça m’évitera de faire le chemin pour rien.

    Bonne chance pour trouver la faille dans les murs invisibles!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :