La dernière cime des Monts Brumeux (3/3)

Terminons l’année par la fin d’un voyage épatant …


De retour aujourd’hui pour terminer une visite de la dernière cime des Monts Brumeux.

Loin au dessus des plaines du Rohan, nous avions déjà profité de sublimes vues lors des deux premières parties et il est désormais venu le temps d’aller découvrir ce qui se cache sur ce plateau entre Isengard et Pierreval.


C’est encore perché sur la plus haute cime de ce voyage que débute l’aventure du jour.

Après avoir profité pleinement de la vue sur la tour d’Orthanc et sur les plaines du Rohan, je m’attaque maintenant au dernier morceau des Monts Brumeux…

L’endroit qui nous intéresse aujourd’hui, c’est ce plateau géant et boisé qui m’attend au sud-ouest. Je sors donc ma luge et m’apprête à une descente de folie !

Des mini-sapins ! C’est MEUUUGNNNNooooooNNN !

Une fois descendu le col, je me retrouve donc dans un bosquet enneigé assez dense.

Au sud, les plaines du Rohan et ses rivières se distinguent à perte de vue.

Quelques minutes plus tard, j’arrive enfin à la lisière de ce charmant petit bois.

Le bosquet s’arrête net pour laisser place à un grand plateau recouvert d’une bonne couche de neige.

Quand j’y réfléchi, je me dis que Saroumane aurait nettement pu y faire construire une station de ski. Un petit plateau niché entre deux sommets aux pentes sympathiques, il ne manque plus que les remontées mécaniques…

Le sommet que j’avais atteint dans la partie précédente de ce voyage offre largement de quoi accueillir une piste rouge, voir noire !

Un dernier coup d’œil sur ce versant de la montagne et je file explorer un peu plus loin le dernier petit sommet au sud.

Sommet atteint, je profite d’une vue sublime sur le plateau qui sépare le Rohan du cercle d’Isengard.

La tour d’Orthanc parait bien mal en point. Les Ents ont fait du beau travail…


Je redescend sur le plateau afin d’atteindre le versant donnant sur le Rohan. Il est temps de trouver un moyen de descendre d’ici sans y perdre la vie.

Hmm, cette affaire s’annonce compliquée ! J’aurais dû prendre un parachute avec moi… Ceci dit, l’idée est à rajouter dans mon projet de station de ski “Isengard 2000”.

La falaise qui donne sur le Rohan est bien trop haute pour envisager un saut, vous vous en doutez…

A force de fouiller, je finis par trouver un chemin qui descend vers les plaines verdoyantes du pays des Maîtres des Chevaux.

L’air est soudainement beaucoup plus chaud, et je vous avoue qu’après ce séjour à la neige, un peu de douceur ne fait pas de mal.

Finalement, je vais quand même devoir sauter puisque la suite du chemin a été remplacée par une carrière…

Apercevant quelques hommes du Pays de Dun au travail, je prépare mon épée au passage… Pas question qu’ils découvrent l’emplacement du plateau avant que mon projet de piste de ski soit mis en place !


Voilà qui clos cette aventure entre Fangorn, Rohan et Isengard ! Un plateau géant que j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir et à parcourir en long et en large.

Retrouvez l’album photo complet de cette aventure en cliquant ici. 

Dernière aventure de l’année 2017, terminez bien l’année et on se retrouve en 2018 pour de nouveaux voyages et de nouvelles histoires sur la Terre du Milieu en ligne !

A bientôt,

~Yao

One thought on “La dernière cime des Monts Brumeux (3/3)

  • Voilà qui clôt effectivement un très beau voyage. Toute cette neige, ça fait rêver. Une station de ski, oui, mais à ta place je la garderai privé ;).
    La vue que l’on peut avoir à la fois sur le cercle d’Isengard et sur les plaines du Rohan sont vraiment magnifiques.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :