Bosquet caché à Nan Amlung

Besoin d’un coin où se reposer tranquillement dans les Hauts du Nord ? J’ai ce qu’il vous faut !


Nouvelle aventure dans les Hauts du Nord aujourd’hui. Le passage que je vous propose se trouve d’ailleurs non loin d’une autre aventure que nous avions effectuée dans cette région de la Terre du Milieu.

Le programme de la journée : s’échapper au nord de la cité naine d’Othrikar afin de découvrir un petit bosquet caché au milieu des Montagnes.


Les Nains d’Othrikar m’ont parlé d’un petit bosquet caché au nord de leur campement. Hissé au milieu des montagnes, ce coin de repos permet, parait-il, de découvrir cette région des Hauts du Nord sous un autre angle et c’est donc l’endroit que je vais tenter de découvrir aujourd’hui.

Au nord de Nan Amlung, je fouille donc attentivement les collines afin de trouver un moyen de m’échapper…

Après quelques heures de recherche, je parviens enfin à grimper sur les hauteurs.

La crête sur laquelle j’ai réussi à monter permet d’avoir une vue assez sympathique sur le campement ennemi de Thurûm.

Au nord, je distingue rapidement les cols enneigés me séparant de l’Angmar. Ma route ne devrait pas me mener aussi loin mais la vue est toujours aussi agréable.

A l’Ouest, je devine les collines que j’avais parcouru il y a déjà quelques mois. Au loin, les premières tours de Fornost se laissent distinguer aux sommets des montagnes.

Je quitte désormais les sentiers connus de Nan Amlung en direction du Nord.

A l’Est, l’Angmar m’ouvrirait presque ses portes, hélas, les collines sont impraticables de ce côté là, nous en avions déjà fait l’amère expérience.

Aux pieds des pics enneigés, je me vois contraint de rebrousser chemin. Je ne suis pas équipé pour une telle ascension et les Nains m’ont de toute façon prévenu du danger de trop m’éloigner.

En prenant sur ma gauche, je distingue rapidement deux petits plateaux au milieu des collines.

Cet endroit m’est plus ou moins familier puisque le “trou dans la colline” que j’aperçois au loin était déjà visible lors de ma visite des crêtes des hauts.

Je descend de mon perchoir, persuadé d’avoir trouvé l’endroit décrit par mes petits amis barbus.

Un premier “étage” se compose d’un petit bois sans vie. Ici, pas un renard ou un papillon pour venir enquiquiner les arbres…

Un peu plus bas, je découvre enfin le petit bosquet dont on m’a parlé. L’endroit à l’air minuscule et parait niché au milieu des Montagnes.

Le petit plateau est protégé à 360 degrés par les collines et par une butte, au sud.

Deux arbres drôlement disposés offrent à cet endroit un peu de vie. C’est décidé, je passerais la nuit ici, au calme, couché dans l’herbe haute de ce mini-plateau !

Perché à quelques mètres de hauteur, ce plateau me permettra de dormir sur mes quatre oreilles, sans me soucier d’une attaque de loups ou d’orques !

Comment voulez-vous qu’ils arrivent à grimper si haut ?


Voilà pour cette petite découverte au milieu des collines de Nan Amlung. Un endroit sympathique dans les Hauts du Nord, mais encore une fois rapidement bloqué par des murs invisibles…

Découvrez toutes les photos inédites de cette aventure sur l’Album dédié.

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :