Le Randonneur de l’Ouestfolde

Le dimanche, chez moi, c’est randonnée au soleil ! Et vous ?


Nouvelle balade au Rohan pour les admirateurs de belles vues ! Le Rapport Ent-ique nous avait donné un bon aperçu de la vue de l’Ouestemnet depuis les montagnes, et bien le passage du jour nous en donnera encore.

Au programme, une visite des hauteurs de l’Ouestfolde et du village (mon préféré) de Gapholt.
Ce n’est pas notre ami Gamleth qui me contredira, les paysages du Rohan Ouest sont sublimes !


Le Rohan est quand même très peu touristique de nos jours. Les villages sont en désordre, les rues peu entretenues et les offices du tourisme sont en grève…

Navrant, mais je compte bien profiter de mon séjour dans le coin pour faire quelques découvertes quand même. Après avoir acheté à prix d’or une carte dans une taverne peu recommandable de Tertrebois, je file au nord de Marton pour y trouver le sentier promis par le vendeur.

Une fois repéré l’entrée, je commence dès le début du chemin à douter de la bonne foi de cet homme du Pays de Dun. Moi qui le prenais pour un touriste, voilà qu’il m’indique un chemin qui passe proche d’un camp rempli de trolls des montagnes ! Shatorthum, voilà le nom qu’indique la carte.

Randonnée pluvieuse, randonnée heureuse ! La pluie servira peut-être, le village de Marton semble être sous les flammes. La pyromanie semble être devenu un sport national dans le coin.

Si j’en crois ma position, l’Isengard pourrait se trouver derrière cette montagne, à l’Ouest d’ici. Ceci dit, j’ai réservé une chambre dans le village de Gapholt pour ce soir, inutile d’aller si loin donc. Je n’ai d’ailleurs eu aucun mal à trouver une place à l’auberge. Étonnant, puisque nous sommes en pleine saison !

Les sentiers ne sont malheureusement plu entretenus par ici, le gars de la taverne m’avait prévenu.

Mais que font ces barricades sur un chemin de randonnée ? !

Après une bonne demi heure de grimpette, j’arrive en haut du chemin. Une petite place en forme de cuvette très sympathique. La carte indique que la route se poursuit au nord mais le sentier semble s’être effacé au fil du temps. J’entends des voix, ceci dit… Et ça, c’est étrange !

De l’autre côté, niché entre deux falaises j’aperçois un camp de réfugiés ! C’est vraiment honteux que le gouvernement d’Edoras ne fasse rien pour ces pauvres gens. Ceci étant dit, l’aubergiste m’a prévenu que le dîner était servi entre 18h30 et 19h30 maximum et je ne tiens en aucun cas à désobéir…

La route semblait aller dans cette direction, avant que les arbres ne se mettent à envahir le chemin, je tente donc de progresser un peu.

Quelques minutes plus tard, je me pose un moment pour admirer le paysage. Si j’en crois ce que je vois, le gouffre de Helm se trouve droit devant ! Sublime, je me demande si l’office du tourisme est aussi en grève là-bas…

Le chemin se fait de plus en plus difficile mais je suis un grand habitué des randonnées sur terrains accidentés.

Les habitants ne doivent pas manquer d’eau en tout cas dans cette région ! Les rivières sont nombreuses et quadrilles assez bien le paysage.

L’altitude se fait ressentir et la neige fait son apparition après quelques heures seulement de balade. J’avais prévu le coup et j’enfile mon petit manteau de laine. Un bon randonneur est toujours prévoyant.

Enfin presque, puisque j’ai dû laisser ma paire de gants sur la table basse de ma chambre d’hôtel…

Je me demande s’ils ont des stations de ski, au Rohan. Le terrain s’y prête pas mal à vrai dire.

Je touche enfin au but de ma randonnée : la chute d’eau au nord du village de Gapholt. Le bruit est vraiment assourdissant et je vous avoue que ma gourde est vide depuis déjà de longues minutes.

En m’approchant un peu pour essayer de refaire le plein d’eau avant le voyage de retour, je découvre que l’arrière de la chute est totalement dépourvu d’eau…

Finalement, cet homme du Pays de Dun disait vrai : l’endroit est vraiment impressionnant !

Je retourne donc à l’hôtel avec une seule idée en tête : écrire à l’office du tourisme pour me plaindre.

Le club de rafting était fermé…


Vous voulez plus de photos de cette aventure ? Rendez vous sur la page du Rohan ou sur l’Album Photo dédié.

A bientôt,

~Yao

One thought on “Le Randonneur de l’Ouestfolde

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :