Le Palantir de Barad Tironn

Non, il n’y a pas qu’à Glinghant qu’on peut échapper aux griffes de l’Ennemi… 


Après Glinghant, nouvelle aventure à l’extérieur d’une instance d’Evendim aujourd’hui !

Je vous propose de prendre le large dans la cité de Barad Tironn à Annuminas. Au programme, un Palantir, des dessins assez grossiers et beaucoup de magie !


Laerdan est parti tenter de s’emparer du Palantir d’Amarthiel à Barad Tironn, seul ! Quel idiot ! Il ne fait pas le poids face aux pouvoirs de la sorcière d’Angmar !

Nous décidons donc d’un plan pour venir en aide à Laerdan, en compagnie de mon ami-rôdeur Calengad.

Le plan est simple, une fois dans Barad Tironn, nous nous séparons en deux groupes : Calengad et Cie s’occupent de la recherche de Laerdan, et de mon côté, j’essaye de dérober le Palantir volé par Amarthiel. Un plan simple et qui j’espère sera une franche réussite.

Je quitte donc mes 3 amis à l’entrée de la cité pour avancer un peu plus discrètement.

Les Angmarins ont pris possession de ce joyaux d’Annuminas. Drapeaux, bannières, tentes, il est à noter qu’ils n’ont aucun goût décoratif !

Pendant que certains font trempette dans le bassin, je parviens discrètement à hauteur du Palantir.

Un impression de danger m’envahit lorsque je dérobe cette boule de pierre. Calengad m’avait prévenu, “n’utilisez pas le Palantir, Yao. Vos doigts ne doivent pas entrer en contact avec cette pierre froide et maléfique”. Je dérobe donc la pierre et l’enveloppe dans un drap (j’ai vu ça dans un film) avant de prendre la fuite.

C’est au moment de quitter la ville que je me rends compte que notre plan compte un petit défaut… Par où dois-je aller maintenant ? Calengad m’a conduit jusqu’ici, mais je ne suis pas sûr de pouvoir retrouver la sortie seul !

Je me décide à quitter la cité par l’Est. Nous verrons bien où cela me mène.

Je découvre rapidement une place étroite, et qui n’est pas encore envahie par les forces d’Angmar. L’endroit est vraiment étrange. Les bâtiments sont en quasi lévitation et les arbres poussent comme par magie dans l’air…

Des trous énormes font leur apparition dans les murs de la ville…

Est-ce l’effet du Palantir qui se fait ressentir ? J’ai l’impression dérangeante de voler au dessus d’Annuminas.

Ma vision s’estompe… Tout ce que je vois n’est plus que bizarrerie.

La chaleur devient étouffante… Cette maudite pierre est en train de me rendre fou… Je ne distingue même plus mes pieds ! Seule ma hache paraît ne pas être affectée. J’avance avec peine et soudain, le trou noir. J’entends des voix dans une langue que je ne comprends pas… La pierre a eu raison de moi…

A mon réveil, je suis encore dans le doute. Suis-je bien réveillé et non pas dans un rêve ? Comment me suis-je retrouvé à Archet ? Est-ce vraiment Archet ?

La ville est détruite et en même temps, aucune trace de combat n’est décelable. Ce maudit Palantir me retiendrait-il prisonnier de ma propre folie ?

La folie ! C’est bien ça, regardez : les tours d’Annuminas ont envahie le val d’Archet.

Suis-je dans un rêve ? Est-ce un des effets indésirable du Palantir ou la réalité n’a plus de sens ?

Qui viendra me sortir de là ?


Retrouvez l’intégralité des images de cette aventure sur l’album dédié et sur la page Instance !

A bientôt,

~Yao

5 thoughts on “Le Palantir de Barad Tironn

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :