L’ennemi du Faucon (2/3)

Suite de la découverte des secrets de Tâl Methedras…


Toujours entre le Pays de Dun et l’Enedwaith, nous poursuivons aujourd’hui notre voyage sur la montagne située entre la Vallée des Os et le village enneigé de Tâl Methedras.

La première partie de ce voyage nous avait permis de nous échapper de cette vallée lugubre pour arriver aux pieds des montagnes blanches. Je vous propose maintenant de découvrir Tâl Methedras sous un autre angle, et même plus…


Le Clan du Faucon s’est niché aux pieds des montagnes. Le refuge qui lui sert de repaire n’est accessible d’ordinaire que par une porte située au sud-ouest.

L’endroit est bien gardé, ce qui rends la prise d’assaut sur ce village de traîtres assez compliquée…

De mon perchoir, le bois de Boisouvré se dessine au sud, dans la brume…

Une brume qui m’accompagne d’ailleurs lorsque je parviens au dessus des portes de Tâl Methedras. Il s’agit en faite de deux portes, situées à quelques mètres l’une de l’autre et fortement barricadées. Lancer un assaut par cette route ne serait que pure folie…

En revanche, la colline sur laquelle je me trouve permet d’éviter ce passage !

Si la neige ne vous fait pas peur, vous pourriez donc passer par ici afin d’envahir la cité du Clan du Faucon !

Une fois débarrassée de ces vils serviteurs, le village de Tâl Methedras est vraiment sublime. Niché aux pieds de la montagne, il permet diverses activités allant du ski, à la pêche, ainsi qu’aux randonnées autour du lac.

Je ne vais pas attaquer le village seul, ceci dit. Il est donc grand temps pour moi de prendre la route vers l’Enedwaith.

En restant sur ma montagne, je devrais pouvoir aisément contourner le lac.

A l’Ouest, Ost Dunhoth est toujours visible de l’autre côté de la Vallée des Os. J’aperçois aussi quelque chose qui me laisse perplexe… Pas vous ?

Niché au coeur de la montagne normalement inaccessible: un “village” de pierre ! Étonnant non ?

L’endroit est assez gigantesque, je me demande s’il y a encore des traces d’une civilisation quelconque à l’intérieur.

Les rues sont nettes et bien tracée autour d’un îlot central.

Plusieurs entrées se laissent découvrir, au Nord et à l’Est.

Il est bientôt midi, et ce lieu me parait idéal pour une pause déjeuner…

Une question reste en suspens… Qui pouvait bien résider dans cette demeure de pierre ?

Une fois mon repas englouti, il sera temps pour moi de reprendre la route vers le nord et l’Enedwaith.
Sous ces arbres colorés, je me demande ce que je vais bien pouvoir trouver…

A suivre…


Suite et fin de l’aventure par ici !

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :