Les Méandres de l’Anduin

Encore une aventure sur les rives non-explorées de l’Anduin ! 


Un départ au Grand Fleuve, une arrivée au Rohan, ça vous tente ? De toute façon vous n’avez pas trop le choix.

Vous vous rappelez notre balade sur la rive Est de l’Anduin, entre Forêt Noire et Grand Fleuve, et bien ce voyage présenté aujourd’hui en est plus ou moins la suite (la faute à plusieurs murs invisibles…).

Au programme, des Ents, des Terres Brunes et même un Nazgûl !


Sale temps dans les Terres Brunes. A Stangarde, on m’avait prévenu que la météo était pourrie dans le coin, je ne suis pas déçu…

Après avoir aidé – autant que faire se peut – les différents avant-postes Rohirrims dans la région, je prends aujourd’hui la route du Rohan. Et pour pénétrer dans la terre des Maîtres des Chevaux, quoi de mieux que de suivre l’Anduin ?

screenshot00108

Mon voyage débute donc dans les Terres Brunes, sur la rive Est du fleuve, et, à l’Est je suis, à l’Est je resterai !

screenshot00118

La désolation des Jardins est un endroit particulièrement triste. Un bosquet calciné, noirci par les flammes (enfin, je suppose) et qui devait autrefois être vert et resplendissant.

screenshot00132

Des Ents séjournaient autrefois ici si j’en crois les rumeurs. Aujourd’hui; les Trolls y ont posé leurs grosses pattes et ont tout saccagé sur leur passage…

screenshot00120

Je me tourne maintenant vers le sud, en direction du Rohan. La terre noirâtre de l’endroit semble perdurer sur encore de nombreux kilomètres…

screenshot00144

Le gué des Méandres est sur ma route. J’ai été averti à Stangarde qu’un camp d’hommes de l’Est se trouvait par là. Je reste donc sur mes gardes.

screenshot00152

Drôle d’architecture ! Qu’est-ce donc ? Un oiseau géant ?

screenshot00160

En m’approchant un peu je me rends rapidement compte qu’il s’agit du camp mentionné plus haut… L’endroit est assez gigantesque mais les rues semblent désertes.

screenshot00178

Je quitte donc le Grand Fleuve et les Terres Brunes.

screenshot00180

Un dernier regard en arrière sur le chemin parcouru jusqu’ici et il va être temps de trouver un moyen de passer ce camp ennemi.

screenshot00189

Nazgûûûûlllll ! Repéré droit devant ! Mais que fait-il là, avec des hommes de l’Est ?

screenshot00196

La vue de cette ombre ailée me décourage rapidement. Je prends donc mon paquetage et je me dépêche de traverser ce camp maudit.

screenshot00198

En prêtant attention à ne pas me faire repérer afin d’éviter tout combat inutile, je parviens à traverser cette petite ville sans attirer l’attention sur moi. Au sud, le terrain paraît totalement désert.

screenshot00210

C’est sûrement la maison du Chef. A moins que le cirque Zavatta ne soit en tournée dans le coin. Bref, fuyons par le sud !

screenshot00215

Désert, c’est bien cela. Rien à l’horizon, si ce n’est de la terre, boueuse par endroit, et sur laquelle aucune végétation ne survit.

screenshot00240

Au sommet de la montagne, je jette rapidement un coup d’œil en direction de l’Est. RIEN ! Rien à voir. Toujours les mêmes landes sans vie.

screenshot00252

Triste voyage que cette poursuite de l’Anduin. Moi qui aime les paysages verdoyants, je pourrais repasser…

screenshot00263

Encore quelques mètres et le terrain devient impraticable. Il est grand temps pour moi de repasser du côté des plaines verdoyantes du Plateau ! Sarn Gebir et ses remous ne sont plus très loin si j’en crois le bruit ambiant. Let’s go !


Retrouvez dès maintenant l’album photo complet de ce voyage (+60 photos inédites) sur la page du Grand Fleuve.

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Les Méandres de l’Anduin

  • La désolation des jardins?! Je ne connaissais pas ce lieu, est-il accessible en temps normal? Il m’a l’air fort sympathique :).
    Un voyage bien morne, vivement le Rohan pour parcourir de vastes plaines verdoyantes!

    • Yup ! Un lieu où il y a pourtant quelques quêtes à faire que tu prends à un Ent il me semble. Mais cela fait longtemps que je n’ai pas fait les Terres Brunes, généralement je ne passe que pour l’épique avec les rerolls !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :