L’Aiguille et le Marais

Un dimanche en rando…


Et si on passait le dimanche dans la sublime Comté made in LotRO ?

Des aventures dans la région, nous en avions déjà eu quelques unes, mais je me rends compte aujourd’hui que je ne vous ai pas présenté ma route préférée pour me rendre de Grand’Cave au Chas-de-l’aiguille.

Il est donc temps de combler ce trou et de vous montrer tout ça !


Il y a des jours où je n’aime pas me mouiller les pieds, pas vous ?

Aujourd’hui, par exemple, je dois effectuer le chemin jusqu’au Chas-de-l’Aiguille et me rendre par la suite en Ered Luin. En temps normal, il me faudrait emprunter la route des Marais de Rushock. Hors, un marais, est par définition un endroit humide, vaseux, et qui sent parfois fort ! Hors de question que je prenne cette route là et qu’à mon arrivée au Chas-de-l’Aiguille je sois complètement trempé.

Sur ce petit caprice, je contourne donc le problème à ma manière. Puisque je refuse de traverser le marais, je vais devoir le contourner. Par le Nord ? Bonne idée, mais j’ai déjà fait ce chemin et la route est longue jusqu’à la Forêt de Bindbole.

Je passerais donc par le sud !

C’est donc près de Courtecave que débute cette aventure, avec une vue sublime sur le marais à éviter.

Les terres qui s’offrent à moi ne sont pas des plus désagréables. Entre la route du Marais et celle-là, faite de plaines verdoyantes, mon choix est fait !

Boussole en main, je traverse donc les bosquets et plaines désertes de cette région très peu fréquentée de la Comté.

Visons large, direction le nord-ouest.

Les pieds bien au sec, la route continue calmement et je profite même de cette tranquillité pour manger tout en marchant.

A l’Ouest, les Hauts Reculés m’attendent, mais je n’ai, hélas, pas l’autorisation d’effectuer une telle marche. Figurez-vous que j’ai encore raté le permis de conduire à travers les murs invisibles…

Tiens donc, quelle est cette étrange … chose ? Un arc en ciel de terre ?

En regardant autour de moi, je m’aperçois que je me trouve dans un champ rempli de ces espèces de carrés de terre bizarres. Suis-je en train de perdre la tête ? Tout cela ne me semble pas très naturel, si vous voulez mon avis.

Afin d’éviter les ennuis, je file un peu plus à l’Ouest et j’augmente un peu mon allure.

Au loin, je devine la présence du village hobbit secret. Il est toujours interdit d’y mettre les pieds, ceci dit.

Ayant un peu trop pris la direction de l’Ouest, il me faut maintenant descendre un peu la colline en direction du Nord si je ne veux pas manquer le dîner prévu chez un ami du Chas-de-l’Aiguille.

Encore des bizarreries … Je dois réellement avoir faim pour avoir de telles hallucinations. A moins que le père Magotte se soit joué de moi lors de ma dernière commande de champignons…

Le dîner ! Ou plutôt, le Chas-de-l’Aiguille…
Encore quelques heures de marche et le voyage prendra fin.

Ce village est décidément bien petit et ce pont sur la gauche ne parait pas avoir été conçu par des Hobbits. C’est un travail de nain, si je ne me trompe pas.

J’ai toujours apprécié ce petit village perdu à l’extrémité de la Comté. Dommage qu’il n’y ait pas de taverne sympathique dans le coin.

En regardant à l’Est, je sors machinalement mon carnet d’explorateur et dessine une croix dans la case “chemin sec”. Cette route sera désormais ma favorite afin d’éviter le marais !

Hmmm, il me faudra atteindre le pont si je veux garder mes pieds au sec. En descendant dès à présent, il me faudrait traverser la rivière et ça, je ne le souhaite pas !

Voilà qui est mieux ! Arrivé, et toujours au sec !

En continuant un peu plus au nord-ouest, j’aurais pu poursuivre en passant par l’entrée des artistes. Ceci dit, un bon repas m’attend au village hobbit… le choix est fait !

Je vous laisse continuer si vous le souhaitez.


Un joli petit voyage pour un dimanche, ne trouvez-vous pas ?

L’album photo de cette aventure est disponible avec ses photos inédites.

A bientôt,

~Yao

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :