La Sentinelle de la Lorien

Une rapide aventure au nord de la forêt d’Or !


Sous les arbres dorés de la Lothlorien, je vous propose aujourd’hui d’aller un petit peu plus loin au Nord.

Nous avions déjà eu l’occasion de découvrir la route (bloquée) qui mène au Champs aux Iris, au nord de la forêt. Désormais nous traverserons les terres qui séparent cette route de l’Anduin.

De jolies vues colorées au programme, et quelques bugs, évidemment !


Faire partie de l’Armée d’Élite de Dame Galadriel n’est pas donné à tout le monde. Bien qu’avant tout un honneur, c’est aussi une tâche ardue et qui mérite de ne pas être pris à la légère.

C’est donc sur ordre de la Dame aux cheveux d’Or que je me vois affecté à la surveillance du nord de la Lorien.

Depuis le départ du petit hobbit et de ses compagnons, rien ne vas plus dans la forêt d’Or. Je ne sais pas quel rôle la compagnie a joué là dedans, mais la Dame parait prête à lancer une offensive contre la rive est de l’Anduin.

La veille, avant de prendre mes ordres auprès d’Haldir, j’ai été informé qu’une guerre se préparait contre la forteresse de Dol Guldur. Je n’ai pas eu la chance d’être appelé pour cette tâche, mais mon affectation à la protection des entrées de la Lothlorien n’en reste pas moins gratifiante.

Il y a longtemps que je n’ai pas foulé l’herbe de ces collines. Un petit tour de reconnaissance me parait donc idéal avant de définir un plan de protection de cette partie de la forêt en compagnie de mes collègues.

Première information, la route vers les Champs aux Iris est toujours bloquée. Les rochers sont en place et une armée ne pourra pas prendre ce vieux chemin d’assaut.

En me tournant au nord, les arbres dorés de la Lorien disparaissent pour laisser place à une végétation plus discrète.

Ces collines sont une protection idéale et naturelle pour notre Dame. Seul la route, aujourd’hui bloquée, permettrait une attaque d’envergure. Disposer quelques hommes en hauteur de la route, ainsi que d’autres en faction à divers endroits sur les collines devrait être aisé et devrait nous assurer de ne rien manquer des vas-et-viens dans cette région.

Si Galadriel me l’avait autorisé, j’aurais volontiers galopé au nord afin de demander de l’aide à la compagnie de Changeurs de Peaux qui vie dans le Val d’Anduin. Des êtres étranges, certes, mais qui peuvent d’avérer féroces dans la bataille.

Ma curiosité me pousse encore un peu plus au nord…

A l’extrême limite de la frontière Nord de la Lorien, je suis repoussé par une force invisible. Comme si Galadriel exerçait un de ses charmes sur moi pour me contraindre à ne pas oublier mon devoir.

Je ne suis pas là pour découvrir les Champs aux Iris après tout, mais bien pour mettre en place un plan de défense de ces collines au nord!

Je reviens donc sur mes pas, un peu plus près des limites du royaume doré.

Ces arbres sont beaucoup trop petits pour que ma compagnie puisse s’y installer le soir venu. Il nous faudra donc demander des tentes auprès de l’Intendance de l’Armée d’Or.

Quelques endroits comme celui-ci permettrons d’installer un campement modeste sans trop forcer. Pas d’arbres à couper, et assez de place pour recevoir une petite compagnie d’une 20aine de Galadhrim.

Au sud, je sais qu’il y a quelques Telains vides que nous pourrions utiliser pour le stockage des vivres et du matériel de guerre.

L’Anduin nous servira de protection à l’Est. J’envisage tout de même une ronde sur le fleuve, au cas où l’ennemi viendrait par le nord et par l’eau. Mais tout cela me semble peu probable tout de même. Les rapides sont dangereux au nord et je vois mal une armée tenter d’approcher la terre de la Dame par le Grand Fleuve.

La menace est à l’Est de toute façon, sur l‘autre rive de l’Anduin, et cette mission de protection ne devrait tout de même pas être très compliquée.

Je placerais tout de même quelques hommes à hauteur de cette petite île, un peu plus au nord. Il nous faudra de la corde en quantité pour faire traverser les hommes…

Mon rapport est prêt, il ne manque plus qu’à mettre tout cela en place. Je retourne à Caras Galadhorn faire le nécessaire, si je ne peux protéger la Dame, je protégerai son Royaume !

Pour la petite histoire, encore une aventure qui ne se termine pas comme prévu… 😉


Une jolie petite aventure au Nord de la Lothlorien qui me rappelle à quel point j’ai hâte de découvrir les régions au nord de cette Forêt ! 🙂

Découvrez l’album photo dédié pour ce voyage et ses photos inédites !

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “La Sentinelle de la Lorien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :