Le Marais aux Lézards : Cors Madfall (2/3)

Suite de notre aventure dans les terres secrètes du nord-est de l’Enedwaith. 


Après avoir quitté l’Eregion par un chemin bien particulier, je vous emmène aujourd’hui sur les terres inexplorées à l’est du Fordirith, en Enedwaith.

Au programme, la découverte d’un marais secret, des points de vues sublimes et des paysages à découvrir sans modération.


Je suis trempé ! Mouillé jusqu’au os ! Traverser cette rivière-frontière entre l’Eregion et l’Enedwaith n’était pas rafraîchissant du tout…

Le mal est fait, et je suis maintenant passé du côté Enedwaith de la rivière. La carte dérobée dans les bibliothèques des Elfes de Mirobel m’a été d’une aide précieuse pour trouver mon chemin de l’autre côté du cours d’eau. Je dis donc “adieu” à l’Eregion pour me tourner vers ma nouvelle destination : Cors Madfall.

Très loin à l’est, je devine les chutes d’eau en amont de la rivière. Sublimes chutes d’ailleurs, tant par le nombre que la disposition.

Le soleil est réapparu comme par enchantement dès que j’ai mis un pied dans le Fordirith. Aux pieds des Monts Brumeux, je m’aperçois que cette région est vraiment vaste.

Avançant vers le sud, je traverse un ensemble de mini-plateaux assez joli à regarder.

Une sympathique forêt colorée m’attend ensuite. Pas un oiseau ne chante ici et je n’ai pas encore aperçu de renards ou d’écureuils. Étrange, mais pas tellement quand on sait que j’ai récupéré la carte dans la section “régions interdites” de la bibliothèque.

La carte se fait d’ailleurs de moins en moins précise. Il semble que la forêt n’existait pas encore lors de sa création puisqu’elle n’y figure absolument pas. N’ayant aucune intention de me perdre dans un “endroit interdit”, je redescends un peu vers l’ouest pour trouver un point de repère dans la région connue du Fordirith : Echad Dagoras.

Ayant une idée d’ensemble de l’endroit où je me trouve, je file donc témérairement à l’est, en direction des montagnes. Après quelques minutes de marche, j’arrive à la lisière de la forêt sans vie.

Passé la forêt, je pénètre dans un endroit encore plus étrange : Cors Madfall. Si mes talents de traducteurs ne se sont pas perdus en route, il me semble que cela signifie : “le marais aux lézards” dans le langage des hommes de Dun. La carte que je possède m’indique d’ailleurs que je suis arrivé au marais.

Plusieurs choses m’étonnent à mon arrivée. L’eau est totalement absente du Marais et impossible de mettre la main sur un lézard. A en juger par la végétation et la carte que j’ai en main, une rivière devait autrefois couler en plein milieu de ce marais et il semble que je sois en plein milieu de l’ancien passage…

Un marais sans eau, ça a quand même pas mal de charme, vous ne trouvez-pas ?

Je récupère ma carte et essaie de remonter un peu vers ce qui devait être la source de la rivière du marais.

Certains endroits sont encore humides au toucher et je me demande depuis combien de temps cette région s’est désertifié de ses eaux et lézards.

J’imagine très bien désormais l’apparence de ce marais avant la disparition de l’eau.

Remonté à la source, je découvre une autre bizarrerie… La rivière est bien là, les chutes d’eau sont bruyantes et magnifiques, mais elle semble couler à l’intérieur même de la terre devant moi ! Quelques flaques d’eau sont encore présentes dans son lit…

Ne trouvant pas d’explications à tout ça, je reprends ma route vers le sud à l’aide de ma carte.

Une inscription sur ma carte me laisse à penser qu’un village se nichait autrefois aux pieds de ces montagnes blanches.

(C’est un fait ! Le plugin TerrainMap nous montre bien ici une citée cachée qui aurait sûrement dû être un point de ralliement ou d’intérêt si cette région avait finalement vue le jour. Hélas, mur invisible, évidemment.)

En réfléchissant à tout ça, je me dis que je possède une carte volée dans une section interdite et portant la mention “endroit dangereux” sur moi. Il serait peut-être plus sage de me rapprocher de la région du Fordirith que l’on connaît tous plutôt que de m’enfoncer dans des plaines inconnues et blacklistées par les Elfes…

De plus, midi approche, et si je pouvais me mettre à l’abri dans les bois pour déjeuner, ça m’arrangerait. Je prends donc le château d’Amon Min en ligne de mire.

Je retraverse maintenant le marais défunt par le sud avec un sentiment d’appréhension que je n’avais pas lors de sa découverte. Tant de bizarreries dans ce secteur…

(C’est une première en hors-map, mais figurez vous qu’avoir pénétré dans cette région inexplorée et normalement inexplorable du jeu a fait apparaître 5 POI-Drapeaux sur ma carte portant tous le nom de Cors Madfall. A voir dans l’album photo dédié dès la fin du voyage)

Le marais débouche sur une forêt qui semble elle aussi déserte. J’aperçois un carré de pelouse bien verte un peu plus loin et je crois que c’est un bon endroit pour reprendre des forces et réfléchir à la suite de mon aventure après les péripéties de la matinée.

Bon appétit à vous…

A suivre…


Suite & fin de l’aventure PAR ICI !

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Le Marais aux Lézards : Cors Madfall (2/3)

  • Salout’

    N’aurais-tu pas oublier quelque-chose avec la fin du voyage?
    “C’est une première en hors-map, mais figurez vous qu’avoir pénétré dans cette région inexplorée et normalement inexplorable du jeu a fait apparaître 5 POI-Drapeaux sur ma carte portant tous le nom de Cors Madfall. A voir dans l’album photo dédié dès la fin du voyage”

    Chope pleine etc…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :