Le col de l’Hiver

Une route détournée sous un ciel étoilé, voici le programme de la journée !


Entre Evendim et Forochel, deux régions que j’affectionne tout particulièrement.
L’une pour ces pentes enneigées, l’autre pour son côté verdoyant. Voilà un contraste qui devrait nous offrir de magnifiques images !

La plupart des passages du jeu sont plus appréciables de jour, ce n’est pas le cas de celui-ci…


C’est donc à la tombée de la nuit que débute mon voyage. Sur les pentes enneigées d’une montagne du Forochel.

Pourquoi ce titre de “col de l’hiver” ? Eh bien tout simplement car c’est plus ou moins le nom elfique donné à cet endroit par les développeurs du jeu.

(pour les intéressés, remercions nos amis du Lotro-Wiki Français 😉 )

Le soleil nous gratifie de ses derniers rayons, avant de basculer à l’Ouest.

Le col de l’hiver, à la frontière entre l’Evendim et le Forochel, le nom est plutôt bien trouvé. Mon objectif du jour, suivre la route qui traverse les montagnes en direction du sud.

Et grimper le plus haut possible afin de dénicher les meilleurs vues de la région…

Je dit donc adieu au village Lossoth de Kauppa-Kohta, à peine visible vue d’en haut.

Le chemin que nous empruntons d’ordinaire pour traverser ces deux régions n’est pas si mal, mais la vue des montagnes est bien plus intéressante ! Au loin, sur les montagnes verdoyantes de l’Evendim, je distingue même la tour de Barad Rath.

“Entre chien et loup”, le nom proposé par les développeurs de notre jeu favori pour désigner cette heure de la journée est plutôt bien trouvé.

Sous ce ciel violacé, je traverse les montagnes dans le plus grand calme vers un pays un peu plus chaud.

Au fur et à mesure que je progresse, la neige disparaît petit à petit.

J’ai l’impression à certains moments que le sol ne sait plus très bien quelle couleur prendre. Vert ? Blanc ? Blanc ? Vert ?

Celui qui veut suivre cette route devra savoir se battre avec honneur contre les murs invisibles qui hantent cette vallée.

De l’autre côté, au sud, les montagnes vierges se succèdent jusqu’à Fornost… De quoi me donner des idées d’explorations futures…

La lune me surveille, alors que j’apprécie tout le chemin parcouru depuis mon départ.

La neige disparaît elle aussi pour laisser place à un peu de verdure.

J’aurais bien poursuivi le voyage vers l’Ouest, en direction de Sombrefaille, mais les murs invisibles en ont décidés autrement.

Il est donc temps pour moi de reprendre une route plus conventionnelle.
La porte de Cirith Rhîw sera mon point de chute (littéralement je veux dire…).


Les photos inédites prises lors de cette aventure (+50) sont disponibles sur la page du Forochel.

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :