Le chemin de ronde d’Ost Dunhoth: Est (2/4)

On continue la ronde autour d’Ost Dunhoth ! 


Nous poursuivons aujourd’hui notre aventure sur la colline cachée d’Ost Dunhoth, entre Enedwaith et le Pays de Dun !

Après avoir découvert le nord-est de la région, ses Cairns et ses routes oubliées, nous nous intéressons aujourd’hui à l’Est.

Au programme: encore de la vallée des Os, mais vue de haut, voir de très haut !


Le rapport d’Anlhor n’est pas très encourageant. D’après ce qu’il a pu apercevoir à l’intérieur du donjon, une horde de monstre nous attend avant même la porte d’entrée… Trois de nos amis devraient débarquer dans la journée, à 6, j’ai bien peur que ce ne soit suffisant. En attendant 2 jours de plus, nous devrions doubler nos forces. Douze soldats sur-entraînés, je suis sûr que ce ne sera pas de trop pour libérer la ville de ses hordes ennemies.

Je quitte donc au petit matin le camp dressé par Heldorn aux abords d’Ost Dunhoth.

La cité est encore en très bon état pour une ruine ancienne. Surtout la partie nord. Les tours sont assez impressionnantes vues d’ici.

A l’Est de la forteresse, je découvre une entrée secrète et note directement l’emplacement sur ma carte. Cette entrée pourrait s’avérer utile à l’avenir, pour plus de discrétion.

Au nord-est, loin derrière la montagne parcourue la veille, je distingue Harndirion, ce château sublime dominant l’Enedwaith.

En contournant Ost Dunhoth, je m’aperçois que la forteresse n’est pas en super état au sud. Des morceaux entiers de murs se sont éboulés de ce côté-ci.

Ces portes paraissent enterrées dans le sol. Je me demande où elles peuvent bien conduire à l’intérieur…

Je jette un dernier regard en direction de la forteresse, avant de retourner faire ma ronde. Sous ses meilleurs jours, je me demande qui résidait à l’intérieur de ces murailles magnifiques.

Le pays de Dun se dessine au sud au milieu de la brume. Un paysage sublime qui me ferait presque oublié la raison de ma présence ici.

Lhan Gogledh ! Je me souviens d’avoir parcouru ce village il y a de nombreuses années.

Les huttes typiques de la région sont présente en nombre dans la vallée. Je distingue au loin quelques hommes sauvages, mais rien qui ne mette en péril notre petite mission.

En continuant de longer la falaise en direction du sud, je traverse aussi le village de Lhan Bach, assez similaire au premier.

Habiter au milieu des tombes de la vallée des Os ne doit pas être marrant tous les jours.

Je me demande si ces petites tours de défenses sont encore utilisées de nos jours. Comment les hommes de l’Est feraient-ils pour les atteindre ?

La route vers le sud est plutôt calme. Je ne suis pas mécontent d’être de corvée d’exploration. Mettre un camp en place ou visiter discrètement l’intérieur d’une forteresse n’est pas ma tasse de thé…

Il est à peine midi lorsque j’atteins la limite de la vallée des Os. Le voyage de la matinée aura été assez instructif: rien ne viendra nous déranger par l’Est lors de notre assaut.

En est-il de même pour le Sud ? Il me reste l’après-midi pour le découvrir….


Par ici pour la troisième partie !

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :