Randonnée au Gondor (2/2)

Seconde et dernière partie de notre randonnée en montagne !


Conclusion de ce voyage sur les hauteurs entre le Gondor Centre et le Gondor Ouest.

Après avoir quitté la ville d’Ethring et s’être arrêté loin au dessus du feu d’alarme de Maegond, nous poursuivons aujourd’hui l’aventure vers le sud !


Allez, petite pause finie, le soleil est toujours haut dans le ciel. Il est grand temps pour moi de reprendre mon voyage en direction du sud. Vais-je pouvoir apercevoir Dol Amroth ? Rien n’est moins sûr !

ScreenShot00259

Je quitte donc mon camp de fortune, jetant un dernier regard vers le Nord. Calembel n’a pas bougé d’un pouce. Normal me direz-vous !

ScreenShot00267

Au sud, Maegond est toujours fumant au dessus de la vallée.

ScreenShot00284

Je suis bien seul sur cette montagne. Le paysage est assez déconcertant à vrai dire. Une forêt, puis plus rien, puis une autre forêt et ainsi de suite !

ScreenShot00296

Un toboggan ? Une ancienne rivière asséchée ? Je ne saurais le dire…

ScreenShot00288

A l’Est, la montagne s’élève encore sur quelques mètres de plus, en direction du Gondor Central. Un gentil mur invisible m’empêche de m’aventurer si haut, et pourtant, c’est pas l’envie qui manque voyez-vous !

ScreenShot00293

Un autre toboggan géant au milieu d’une forêt, décidément, cette montagne est bizarre…

ScreenShot00300

Me voilà enfin au plus proche du feu d’alarme de Maegond, qui – à en juger par la fumée noire qui s’en échappe – fonctionne à plein régime !

ScreenShot00304

Je remonte un peu la pente, afin de passer un peu plus au sud. Toujours cette forêt accueillante sur les flancs de la montagne.

ScreenShot00378

Plus loin au sud, la montagne change un peu d’apparence. Finies les terres caillouteuses et grises, cette montagne que j’aperçois m’a l’air terreuse, et toujours bien fournie en arbres.

ScreenShot00374

Calembel est désormais loin derrière moi, au Nord, maintenant invisible à mes yeux. Je me demande jusqu’où je vais pouvoir aller comme ça. Un aperçu de la baie de Belfalas ? Hmm… A en juger par la carte que j’ai en ma possession, je suis encore très loin de Dol Amroth ! Cela me paraît donc peu probable.

ScreenShot00325

En redescendant un peu vers la vallée, je déniche un joli point de vue sur le Lamedon, et Calembel est ici bien visible.

ScreenShot00391

A l’Est, en plein milieu de la montagne, je distingue une tour du Gondor. Mais que fait-elle là ? A ma connaissance, personne n’y a jamais mis les pieds et cette tour n’est sur aucune carte… Bizarre…

ScreenShot00394

J’ai donc atteins la montagne au sud, finis les cailloux, à moi la terre fraîche !

ScreenShot00396

Nendath, le feu d’alarme, domine avec autorité la petite ville de Tadrent. J’arrive même à deviner très loin au sud Amon Lontir, dernier feu d’alarme avant Dol Amroth.

ScreenShot00400

Hélas pour moi, la montagne au sud m’est maintenant inaccessible. Je suis donc bloqué sur les hauteurs, avec deux chemins devant moi : revenir sur mes pas, ou me jeter à l’eau !

ScreenShot00414

Mon choix est fait, je me jetterais à l’eau ! Vous avez remarqué, tout comme moi, que cette chute d’eau n’a encore une fois pas de source ?!

Décidément, c’est devenu une habitude !


Retrouvez toutes les photos inédites (une 30 aine en plus) de cette aventure en deux parties sur la page du Gondor Ouest !

A bientôt,

~Yao

2 thoughts on “Randonnée au Gondor (2/2)

  • J’avais entendu dire (mais c’était que des bruits de couloirs, à l’époque où je travaillais comme faire-valoir auprès de Lothiriel (on gagne sa vie comme on peut)) que pour concurrencer Minas Tirith la capitale et Pelargir le port de commerce, le haut-conseil de Dol Amroth avait décidé de centrer ses ressources sur le tourisme, et donc de construire un gigantesque parc d’attraction sur les flancs du Lamedon. Malheureusement, n’ayant jamais pu se mettre d’accord sur le nom du parc (Walamroth et AquaDol étant déjà réservés, une sombre histoire de pot de vin), le projet fut abrogé. On observe donc encore les vestiges des premières attractions (cf les toboggans), ce qui est un rappel bien cruel que les idées de merde n’aboutissent jamais.

  • Ah bon je pensais que c’était pour des téléfériques (ou quelque chose approchant).
    Ceci dit ca se recycle bien en coupe-feu. Le Mordor étant adepte du saccage à coup d’incendie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :