Trouée des Trolls, Partie 1: Garth Agarwen

En cette sinistre semaine, notre cher Yao est tombé malade et ne peut assurer la publication des articles de cette semaine. Je, soussignée Delbenneth, dans ma grande générosité, me suis proposée pour vous offrir l’article de ce dimanche. Sans faute garantie !


Je devais, hélas, rencontrer à nouveau ce drôle d’hobbit au détour d’un chemin. Pour dire vrai, j’avais gardé un bon souvenir de l’exploration précédente, je ne connaissais pas ces sentiers, qui s’avéraient utiles. Je l’écoutai. Sa proposition d’explorer les hauteurs de la Trouée des Trolls et, par conséquent, de Fondcombe, n’était pas à mon goût. Cependant, il argua qu’il s’agissait d’une mission d’espionnage. Je n’étais pas dupe, mais je ramassais quelques fruits pourris que je cachais dans mes poches, et le suivis.

ScreenShot00002

Nous traversâmes le Dernier Pont, puis allâmes en direction du nord. Il fallut grimper à nouveau. J’admets que, habituée aux plaines et aux forêts, je n’ai pas la dextérité de Yao, qui semble être né pour sauter. Après quelques essais de ma part, nous fûmes en hauteur, d’où nous avions une vue panoramique.

ScreenShot00007

Non loin, une ancienne tour de guet de l’Arnor témoigne des vestiges d’un grand royaume. Il s’agit en effet d’un excellent endroit pour surveiller la route, et le Dernier Pont.

ScreenShot00015

En remontant vers le nord, nous arrivâmes dans une forêt dépourvue d’animaux. Yao eut un sourire que je trouvais étrange – il m’expliqua aimer cette forêt, la voyant parfois comme son « jardin secret ». En fait, ce ne sont que des arbres et des plantes, mais j’évitai de le lui dire – les hobbits ont des idées farfelues parfois.

ScreenShot00017

En nous retournant quelques instants vers le sud, il fut possible d’avoir un dernier aperçu fugace du Dernier Pont.

ScreenShot00025 ScreenShot00029

Un peu plus loin, sur notre gauche, Garth Agarwen se découvrit à nous, dans cette forêt très dense et très rouge, et décidément très acrobatique pour pousser sur les flancs d’une falaise.

ScreenShot00031

Plus loin encore, des montagnes abruptes encerclaient les Landes d’Etten, telle une frontière naturelle empêchant les immondices de cette région de se déverser sur l’Eriador (bien que, si Yao m’en prouvait le contraire, cela ne m’étonnerait guère).

ScreenShot00035

Nous quittâmes la forêt et rejoignîmes un terrain vide, où l’herbe jaunâtre témoignait des affres du soleil sans que l’ombre des arbres ne pût la protéger. Le hobbit rechigna un peu, perdit de son sourire, grommela quelque chose comme « … mon jardin secret… », mais un simple regard de ma part le mit au pas.

ScreenShot00041 ScreenShot00044

En vérité, entre les arbres acrobates et l’herbe lunatique, cette région semblait très étrange.

ScreenShot00058

Nous traversâmes finalement la rivière à la nage (je n’avais encore jamais vu de hobbit nager !) pour rejoindre l’autre rive, empreinte de l’atmosphère rougeoyante de Garth Agarwen.

ScreenShot00065

L’épais nuage constitué du sang des damnés et des mauvais maléfices nous empêcha de bien distinguer les montagnes des Landes d’Etten, et les arbres de la Trouée des Trolls. L’atmosphère avait quelque chose d’oppressant que ne semblait pas ressentir Yao, qui essaya de me convaincre de faire une pause pour le second petit déjeuner.

ScreenShot00077 ScreenShot00080

En allant vers l’ouest, une lisière dense d’arbres rouges, sur notre gauche, empêchait d’accéder aux terres souillées de Garth Agarwen. Cependant, nous trouvâmes quelques interstices, d’où nous pouvions avoir une vue imprenable sur les ruines.

ScreenShot00083 ScreenShot00085

Nous étions en haut de falaises surplombant la zone, ainsi ne risquions-nous aucun danger. Néanmoins, je ne pouvais m’empêcher d’être aux aguets, connaissant l’audace que les tourments conféraient aux hommes d’autrefois.

ScreenShot00093 ScreenShot00099

Cette position était idéale pour observer le spectacle morbide du mal qui sévit ici. Je m’en attristai.

ScreenShot00103

Cette mer de rouge, qui paraissait ne pas s’arrêter, fut le témoin d’événements d’un autre temps.

ScreenShot00108

Finalement, nous arrivâmes au bout de l’Agamaur. Je ne pus que consentir à la pause second petit déjeuner de Yao, quand j’entendis son petit ventre gargouiller – et également, à l’odeur alléchante se dégageant de son sac de provisions.


J’espère avoir su honorer le début de ce long passage, qui sera constitué de 5, voire 6 parties. D’autant plus qu’il s’agit du petit « bébé » de Yao, à savoir le passage qu’il a été le premier à découvrir. Ne vous en faîtes pas, votre explorateur reprendra la plume très bientôt – du moins je le lui souhaite !

La suite de l’aventure par ici

Les photos inédites de cette première partie derrière les Terres Solitaires sont sur l’album dédié. 

Bon rétablissement, Yao.

Delbenneth.

3 thoughts on “Trouée des Trolls, Partie 1: Garth Agarwen

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :