Avant d’être développée, figurez-vous que cette région n’était, pas développée en fait ! (CQFD…)


Suite à la sortie de la mise à jour 24 et de son Val d’Anduin sur le serveur de test cette semaine, je vous propose aujourd’hui un petit retour dans le temps.

Nous sommes quelque part en ce début d’année 2019, probablement fin janvier / début février, si ma mémoire est bonne, et une mise à jour tout ce qu’il y a de plus basique vient d’avoir lieue sur le jeu.

Mais quand même plus de 2000 fichiers à télécharger alors que la màj n’indiquait que des correctifs, étrange non ?


A l’époque, j’ai tout de suite flairé l’affaire. Tant de mise à jour, et sur les fichiers de terrain en plus ! Sans compter le faite que le plugin TerrainMap m’indiquait des choses bizarres dans le Val d’Anduin…

J’ai donc foncé voir si je pouvais explorer une partie de cette région qui commençait à peine à être mise en jeu.

Après avoir tenté en vain de m’échapper de l’instance d’intro des Beornides, j’ai opté pour une façon plus simple d’explorer la région : passer illégalement la porte de la Forêt, à l’Ouest d’Eryn Lasgalen.

Jusque là, rien de bien fou. Je savais d’après l’emplacement des cartes que la terre des Beornides se trouvait non loin, et le terrain que j’arpente autour y ressemble étrangement.

En tentant de passer au sud, sur un terrain qui manque grandement de textures, j’aperçois d’ailleurs l’antre des hommes-ours ! Pas tellement discret le Beorn…

Ces plaines verdoyantes me sont alors inaccessibles, la faute a un premier méchant mur invisible.

Le terrain me semblait alors vraiment peu développé à l’époque et je frétillais d’impatience de découvrir la suite.

Je suivais donc le mur invisible en direction du nord, en espérant qu’il s’arrête un jour ou l’autre.

Au nord, le terrain était alors encore moins développé qu’au sud. Un mélange de textures, de rochers et de couleurs ravissantes !

Après avoir cherché un trou dans le mur, j’avais réussi à prendre cette photo de la zone que l’on connaîtra prochainement sous le nom de Terre des Beornides (enfin, si le nom reste le même que sur Bullroarer..).

A la première vue du Carrock, vous vous doutez bien que mon excitation était alors a son paroxysme…

En longeant l’Anduin en direction du sud, je m’attendais d’un moment à l’autre à de nouveau croiser la route d’un mur invisible, ou celle plus embêtante d’une zone interdite…

Eh bien, j’avais tout faux ! Rien de tout cela dans le coin. En fait, à l’époque (ça a duré deux semaines, rassurez vous) la zone était presque entièrement accessible hormis les alentours de la maison de Grimbeorn.

J’étais donc libre d’aller m’amuser sur ce Carrock développé en 1 minute et 17 secondes !

Bon après tout, personne n’était sensé voir cet immonde montagne de près ! L’important était alors simplement de faire en sorte d’en montrer les prémices au mini-beorns qui arpentaient leur zone de départ.

Plus au sud, c’était ce qu’on pouvais nommer un no-man’s-land ! Une terre géante, non développée, et qui liait la Lothlorien à la maison de Beorn.

Je laissais alors derrière moi cette (p)île-colline (je sais…) et je filais en direction du sud avec mon petit sac d’explorateur.

La région aurait alors pu s’appeler “le néant vert”. La géographie n’a pas beaucoup changé sur ce que j’ai pu voir de Bullroarer, mais vous vous doutez bien que toute cette région a désormais un autre look !

Hormis les étendues vertes, pour lesquelles mon amour n’a pas de limites, j’étais aussi intrigué par ces textures rouges. Je savais, pour en avoir déjà croisé auparavant, que ces coups de crayon étaient en fait des délimitations. Et souvent, ces lignes marquent l’emplacement des futurs murs invisibles… Beurk !

Bien que dégoûté à l’idée de nouveaux murs invisibles, je n’avais pu alors m’empêcher d’aller voir de plus près…

Et de plus près, c’est rouge, ça, on en est sûr !

Ohh les jolies… champs aux Iris ?

Sur cette version très sous-développée, on distinguait même au loin des traits bleus, surement là pour marquer un futur emplacement d’eau ou je ne sais quoi …

Voilà donc une aventure un peu vieillotte, mais qui , à l’époque, était alors toute fraîche et très étrange !


Note : si je n’ai pas montré ce passage avant, ou au moment de sa découverte, c’est justement pour préserver le secret. Ce genre de passage donnant accès à la future région est rare, et à chaque fois que le bruit cours sur le net, les devs sont prompts à barricader la région (ex: les Landes Farouches, la Porte Noire, etc).

Pour l’album et ses photos inédites, c’est par ici !

En attendant, vivement la màj 24 ! 😉

A bientôt,

~Yao

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.